Piwik

Futurs doctorants


Etre doctorant à l’Ecole Doctorale « Sciences de la Matière »

Les études doctorales constituent une formation originale alliant à la fois un encadrement de très haut niveau dans une équipe de recherche de pointe et une expérience professionnelle sur trois ans. Les doctorants acquièrent le grade de docteur qui leur permet de prétendre à un travail dans le secteur de la recherche publique ou privée et du conseil.

Une thèse s'effectue sous la responsabilité d'un directeur de thèse dans une équipe de recherche et porte sur un sujet de recherche original et novateur. L'école doctorale publie annuellement (généralement en avril-mai) un certain nombre de ces sujets sur le site : https://thesesenbretagne.ueb.eu/sdlm

Le doctorant et le laboratoire d'accueil doivent attester d'un financement (allocation, contrat ou bourse de recherche….) en relation avec l’activité de recherche durant la totalité de la thèse (3 années) permettant au doctorant de vivre dans des conditions décentes ; le financement minimum est actuellement fixé à 95% du salaire brut (au 01/01/2016).

L’étudiant doit être titulaire d’un MASTER 2ème année ou d'un diplôme équivalent; une demande de dérogation à demander éventuellement, notamment dans le cas de diplôme étranger.

 

Inscription en thèse

TROIS CONDITIONS A REMPLIR POUR POUVOIR S’INSCRIRE :

L'ED n’autorise une inscription en thèse que si le futur doctorant  :

  1. est titulaire d’un MASTER 2ème année, d'un diplôme d'ingénieur ou d'un diplôme équivalent.'ED SDLM)peut apporter la preuve qu’il bénéficiera durant sa thèse d'une bourse, d'allocation, d'un salaire de recherche…. lui permettant de vivre dans des conditions décentes (95% du SMIC pour m.
  2. a obtenu l’accord d'un membre d'un labratoire d’accueil titulaire d’une « habilitation à diriger des recherches » (HDR) pour diriger sa thèse.
ATTENTION  : Formalités à accomplir :
  • Retirer un dossier d'inscription auprès de votre service de scolarité ainsi que la charte des  thèses.
  • Déposer auprès du secrétariat de l'ED le dossier d'inscription, la charte des thèses, la copie des diplômes et/ou demande de dispense, CV, les relevés de notes ainsi que l'attestation de financement sur 3 ans.


L'étudiant doit s'inscrire auprès de la scolarité tous les ans.

La durée d'une thèse est de 3 ans. Toute inscription en 4 ème année de thèse est sujette à dérogation et nécessite l’accord du Directeur de l’ED. Cette dérogation n’est attribuée qu’à titre exceptionnel et après examen détaillé des demandes dûment motivées.

 

Droits et devoirs du doctorant.

 Au moment de sa première inscription, le doctorant doit signer la Charte des thèses commune à l'ensemble de établissements appartenant à l'UEB (Université Européenne de Bretagne). De plus, l'ED a mis en place un règlement intérieur qui vise à compléter cette charte selon les spécificités de l'ED. Ce règlement intérieur fixe les modalités du déroulement de la Thèse. Il vient en complément des réglements intérieurs des établissements d'inscription et de l'unité d'accueil. Toute inscription à l'ED implique que le doctorant et son encadrement aient pris connaissance de ces règlements et qu'ils s'y tienne.

 

Durée de thèse


Sauf exception justifiée par des circonstances particulières, la durée légale d’une thèse de doctorat est de 3 ans (36 mois).

Il est rappelé que lors de l’inscription, qui s’effectue dans l’établissement dont relève le laboratoire d’accueil du doctorant, les quatre parties concernées (doctorant, (co)directeur(s) de thèse et co-encadrant(s) éventuel(s), directeur de l’école doctorale ou son adjoint, responsable de l’unité ou de l’équipe d’accueil) s’engagent à signer et à respecter la charte des thèses ainsi que le règlement intérieur propre à l’ED SDLM ainsi que celui de l’établissement d’accueil. Cette charte rappelle que la thèse dure 3 ans et se termine par une soutenance des travaux effectués.

 

Thèse en cotutelle

 

Il existe dans le cadre des études doctorales une procédure de cotutelle de thèse entre les universités et établissements d'enseignement supérieur français d'une part et leurs homologues d'un pays étranger d'autre part. Cette procédure de cotutelle de thèse vise à instaurer et développer une coopération scientifique entre des équipes de recherche françaises et étrangères en favorisant la mobilité internationale des doctorants.

La durée de préparation de la thèse se répartit entre les 2 établissements par périodes alternatives dans chacun des deux pays.
Une convention entre les 2 universités doit être faite pour chaque étudiant et préciser : (i) les modalités d'inscription (Financement, droits d'inscription, couverture sociale, hébergement, durée des travaux de recherche dans la limite des trois années prévues par l'arrêté du 30 mars 1992 relatif aux études de 3ème cycle) ; (ii) les modalités pédagogiques (Identification des deux directeurs de thèse, modalité de désignation du jury, pays et langue dans lesquels la thèse est soutenue, délivrance des deux diplômes).
Rédigée dans l'une des langues nationales, la thèse est complétée par un résumé dans l'autre langue.
La thèse n'est soutenue qu'une seule fois devant un jury mixte dans l’une des langues. La soutenance donne lieu à délivrance du grade de docteur pour l'université française et du diplôme équivalent pour l'établissement étranger.

Cette procédure de cotutelle de thèse doit être mise en place au plus tôt, typiquement en première année de thèse et idéalement lors de la première inscription.  Elle doit être obligatoirement validée par le service des relations internationales de l’établissement Français, qui met à votre disposition des conventions types (en Français et en Anglais ; téléchargeables sur le site web de l’ED.  Il est recommandé de partir de ces modèles,  les faire valider par l’établissement étranger partenaire qui engage alors le circuit des signatures en 4 exemplaires au minimum (avec signatures originales), puis l’établissement français complète ces signatures.